dimanche 24 juillet 2011

dimanche 24 juillet 2011 - Musée National - Place Tien An-Men

Reportage - dimanche 24 juillet 2011 7:52
Ce matin zapping sur CCTV anglais et chinois. Grave accident TGV au sud de Shanghai. la foudre a touché une caténaire au moment où un train s'engageait sur un viaduc le stoppant net. Le suivant lui est rentré derrière et il y a 40 morts, disent les chinois. C'était vendredi soir. Sur CCTV anglais un reportage court et sur un CCTV chinois, il y a des images du viaduc. Il va y avoir du boulot.

Puis un zapping plus loin, on montre plein d'accidents de la circulation dus au fait que tout le monde fait presque ce qu'il veut. Pour nous c'est rigolo mais quand on voit les relevés de vidéosurveillance, ça l'est moins.

Conclusion: c'est la marche forcée vers le rattrapage des Européens et ils payent le prix. On ne se rend compte que du danger que lorsqu'il vous frôle.

Reportage - dimanche 24 juillet 2011 21:42
Aujourd'hui, nouvelle visite au Musée National de Chine mais avec un peu plus d'attente que d'habitude. Le service de sécurité m'a envoyé mettre mon sac à la consigne. Pas Monique. Et là cela m'a pris 45 mn pour en arriver à garder mon sac quand même car il y avait rien dedans. Il me semble que si j'avais été seul, il m'aurait laissé passer mais nous étions deux et cela permet d'éviter "un complot".

A moins que ce soit comme à la frontière belge au bon vieux temps quand le douanier choisissait au hasard celui qu'il allait contrôler.

Pour le reste, musée toujours aussi passionnant. J'ai visité les époques Ming ( 1370 - 1630 ) et Qin ( lire Tsin) ( 1630 à 1911). Les notes prises permettront d'approfondir les choses en hiver.







Ethologie
Les Ming et les Qing

Les savants

Médecin : Wang Qun Gren – 1768 / 1831
Ingénieur : Lin Qing – 1791 / 1846
Géomètre : Ming An Tu – 1692 / 1765
Astronome : Qi Yan Huai – 1774 – 1841
Agronome : Song Ying Xing – 1587 / ?
Agronome : Xu Guang Ji – 1562 / 1633
Médecin : Li Shi Zhen – 1518 / 1593
Voyageur : Xu Xia Ke – 1587 / 1641

Les évènements:

1840 – 1842 : 1° guerre de l'Opium – début de la décadence et de la révolution industrielle
1856 – 1860 : 2° guerre de l'Opium
1883 – 1885 : Guerre sino- française
1894 – 1895: Guerre sino-nippone
1900 : Invasion des huit Nations
1911 : Révolution
1912: République provisoire à Nankin : chute de la dynastie des Qing

A lire Lin Shu (1852 – 1924) et Yan Fu ( 1854 – 1921)

Les grands peintres de la la dynastie des Ming:
L'école de Wu Men: Shen Zou, Tang Yin, Wen Zheng Ming et Qiu Ying
Les grands peintres de la la dynastie des Qing:
Les 4 Wang: W Shi Ming, W Jian, W Hui, W Yuan Qi
Les 4 moines : Hon Gren, Kun Can, Shi Tao, Zhu Da
Les peintres de cour: Jiao Bing Zhen, Leng Mei, Jin Ting Biao

Les textes:
Wang Fu Zhi (1619 – 1692) : Commentaires ur la dynastie des Song
Gu Yan Nu ( 1613 – 1681) : Notes sur l'étude quotidienne
Hu Nang Zong Xi ( 1610 – 1695) : Awaiting the dawn

Les Matérialistes naïfs:
Wang Fu Zhi, Wang Shou Ren (1472 – 1528), Li Zhi (1527 – 1602)

Jusqu'au début du XIX° siècle, seul un petit nombre de ports étaient ouverts au commerce international.

Tableaux:
Les Spendeurs de Suzhou: Xu Yang
Sous la dynastie des Qing: développement agricole et libéralisation de l'artisanat entre 1662 et 1795
En 1783, un édit impérial écrit en tibétain, mandarin, mandchou et mongol.


Puis repos, lecture et beaucoup de zapping sur les CCTV. 

C'est le programme du dimanche et il y avait de la musique classique européenne. Hier soir, il y avait une émission réalité sur les rapports de couple entre un homme et une femme. La femme criait et pleurait. L'homme était au téléphone et râlait aussi. De temps en temps l'assistance votait, mais je ne sais sur quoi, ou applaudissait. Il y avait une modératrice et deux psychologues me semble t il. C'était de bonne tenue. Avec les chaînes satellites étrangères, j'ai appris à regarder des émissions sans le son. On apprend beaucoup en regardant les visages et les gestes.

Vers 18h30, un orage géant. Une grande pluie est enfin tombée. Cela manquait mais la température reste.

Ethologie
Qu'est ce qu'un musée national du groupe ou de l'État?
Nous constatons que les groupes ou états visent à l'unification: un chef, une armée, des structures uniques pour les aspects législatifs, exécutifs et judiciaires. Ainsi qu'une langue, une littérature, et une croyance commune.
De nos jours, les restes archéologiques que nous trouvons sur l'espace occupé par ces groupes ou états sont suffisamment nombreux et étudiés pour qu'ils s'intègrent à leur histoire car d'histoire, il y en a généralement qu'une. L'homme de Pékin trouvé près de cette ville, il y a plus de cent ans a tendance à devenir un ancêtre des visiteurs du musée. D'ailleurs, il est bien incapable de le contester.
Mais, l'histoire disparaît lorsque le groupe ou l'état disparaît. Plus personne ne se sent concerné pour en enseigner ni la langue ni la croyance.
Néanmoins, plus on se rapproche de l'instant présent plus il y a de traces au point que pour cet instant présent l'histoire c'est tout ce qui se passe alors. La Chine est vaste et nos yeux ne voit qu'une partie infinitésimale. Alors comment faire une synthèse? Toute synthèse est impossible donc en raisonnant de manière darwinienne, inutile. Mais le fait que nous vivions est une preuve que l'histoire existe car nous vivons en un lieu de géographie précis à un instant précis et en un lieu de géographie éthologique précis.
En conclusion, le musée national sert à créer de la socialisation quel que soit l'état de cette société en régression, progression ou stabilisation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire