samedi 16 juillet 2011

1° semaine - Résumé

Samedi 16 juillet –  Première semaine

Nous en étions resté aux premiers contacts avec la réalité pékinoise le jeudi 7 et le vendredi 8 juillet.

A noter, vendredi 8 juillet. A midi : repas au restaurant étudiant avec Monique puisque nous avons une carte d'étudiant: deux plats copieux à 1 euro pour les deux.

Samedi 9 juillet
Lire, écrire et visiter les super marchés locaux car on se confectionne soi-même son petit déjeuner dans sa chambre où il y a un machine pour chauffer de l'eau. A midi et au soir, on se débrouille avec les restaurants locaux, entre 2 et 3 euros par personne quand on prend un plat par personne et une bière de 5O cl pour 1,3 personne ( 3 bouteilles pour 4 : c'est facile la mathématique bierresque comme dit Ludo)

Dimanche 10
Le marché au puces. Bus 34. Peinard, De tout. Il y aura des images pour les enfants sages. Pas de musique ni de haut parleur, des milliards de personnes et un repos du dimanche.


Lundi 11
Le Temple du Ciel. Bus 34. En 2006 nous avions mangé la cerise et visiter tous les bâtiments. Cette fois-ci, c'est le gâteau: promenade dans le parc. Ici il y a Cécile qui taï chi chuane. Là il y a Martin et sa bande de l'école maternelle qui interprète un magnifique opéra de pékin. Les Français disent que ça vocifère et que ça tape sec sur des morceaux de bois bruyants. Alors qu'il n'y a pas plus harmonieux... une fois que les Français sont partis.

Mardi 12
La résidence du Prince Gong. Bus 486 ( 30 mn comme une sardine) et métro Ligne 1 puis ligne4 de nouveau le coup de la sardine. Mais c'est pas gênant : il y a la télé ou bien la projection de films publicitaires sur les murs par le métro lui-même. Même Delanoé ne l'a pas rêvé. ET puis je constate que 3 stations au dessus il y a le Zoo. J'ai laissé tombé le prince et suis allé voir mes frères condamnés à perpétuité sous prétexte que sinon les humains les tueraient tous. La prison ou la mort! Où est la déclaration universelle des droits de tous les vivants y compris le bacille de Koch? Le Zoo est 5 fois plus grand et plus beau que le minus de Paris. C'est une prison 5 étoiles. Que fait Juppé? Il y a plein d'endroits pour se reposer ou dormir quand on est chinois. Voilà 5 jours qu'il fait 35°. Un fleuve de bière n'y ferait rien.

Puis j'ai voulu aller à la librairie de l'amitié. Avec l'adresse exacte ça ma pris 1 heure. Voila ce que c'est de ne pas savoir qu'il y a deux rues qui portent le même nom et qui prennent source au même endroit l'une est de l'Est et l'autre de l'Ouest. On fait des économies de célébrités.

Mercredi 13
Cette fois-ci, il ne faut pas vexer le prince Gong ( lire Gongue, SVP). Il était puissant alors dans son jardin qui est aussi grand que la moitié de la place de Wattignies, il y a 40 perspectives. Et chez nous, en France? Au boulot!

Retour par les maisons anciennes dites hutongs.

Jeudi 14
C'est le moment de vérifier si Darwin est bien respecté au pays des communistes matérialistes dialecticiens et des matérialistes historiens: visite du Musée d'Histoire Naturelle. La encore 10 sur 10. Le musée de 24 000 m² est conçu pour les enfants et le grand public et non la sinistre marche de l'évolution du même Musée à Paris. Un étage énorme pour la préhistoire, un pour l'évolution des animaux, un pour l'évolution des plantes et un sur le corps humain. Avec démos, constructions, tableaux. Tout est explicite: les enfants jouent à cache cache dans le ventre d'une maman. Il y a une dizaine de bocaux avec des bébés de 9mois aux premiers jours. Beuark, dirait le français créationnistes et la douce maman française attentionnée. Et au dernier étage un film de 10 mn sur la disparition des dinosaures. Quand le Tyrex court, les sièges vibrent et quand il souffle on reçoit un jet d'air dans les narines. Même pas peur! Le musée était plein d'enfants et de familles. On peut se restaurer sur place. 1 euro l'entrée.

J'ai voulu revenir vers le bus 34 à pieds. 35 °, pollution max, l'air est blanc. Sont fous alors qu'il n'y a pour l'instant que 4,9 millions d'automobiles!

Vendredi 16
On a beaucoup parlé de la réouverture du Musée National de Chine, place Tien An Men en face de l'Assemblée Nationale. Bus 486 ( et sardines) et Métro ( itou). La, la file d'attente qui serpente comme un serpent... Évidemment. On est venu, on mourra plutôt que de reculer. Ça parle beaucoup dans le micro et plein de gens en noir. "Security". Tient un grande poubelle avec des bouteille d'eau et des gens qui les y mettent. Tiens! une petite poubelle avec plein de briquets. Bizarre. Je ne comprends pas le chinois même si je ne suis pas aveugle. On va voir. On finit par arriver à l'entrée. C'est gratuit. L'immeuble est immense. On passe mon sac dans un four noir ( comme a chaque fois qu'on entre dans le métro). A la sortie une jeune fille en noir James Bond me demande d'ouvrir mon sac. Prend ma bouteille d'eau: à la poubelle. Je vais mourir de soif. Puis trouve deux briquets. A la poubelle. Comment vais-je allumer mes cigares? Professionnelle, sans agressivité. Elle continue et là elle tombe sur le génial couteau décapsuleur tire bouchon absolument nécessaire chez tout routard qui fait la route et qui m'a coûté hier 2 euros: hop à la poubelle! Puis referme mon sac. Je me retourne et une autre James Bond me passe un fer à repasser sur tout le corps sans me toucher. Allez-y! et me montre le chemin du musée.

(Furieux, le soir même je rachète un briquet identique au français : 0,3 euros. Puis le même couteau au même supermarché. La vendeuse dans les nuages ne l'a pas vu: gratis. IL Y A UNE JUSTICE IMMANENTE. Je l'ai rencontrée)

 Au sous sol il y a 8 gigantesque salles et j'ai passé tout mon temps sur la première: la préhistoire en Chine. C'est simple, clair, sérieux. Les français à la poubelle .. de la préhistoire.

Samedi 17
L'association nous paye le voyage à la Cité Interdite. Tout le monde connait. Allez voir dans Wikipedia puis vous prenez votre RER pour la Place Tien An Men Est. Il faut passer sous Mao.

Et demain. Voyage avec Monique dans les Monts Tajshan pour monter une montagne de 1500m qui se termine par 1600 marches et le lendemain on se lève à 4H pour saluer le soleil. La société de consommation a des voies bien étranges.

Et ce sera pour la semaine prochaine car sur les monts Tajshan ils ne connaissent pas Internet.. ET encore?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire